Les arbres bleus - Christiane Sintes
Les arbres bleus
Ostinato (2011)

Obstinément, je refais les mêmes images, mais pas les mêmes, comme des variations. Quelque chose se répète sans cesse
la perte
Obstinément, je reviens sur les mêmes lieux
Obstinément, les images qui sortent se ressemblent, quelques soient les lieux, les temps, les supports.

Des variations sur le vacillement comme une question jamais résolue, toujours reposée.
Toujours cela m'échappe, jamais je n'y échappe.



l'Ostinato de René Louis des Forêts, publié comme un état provisoire et inachevé, « Ostinato ou le cœur qui se souvient », « le chant profond de l'effacement »

Polaroïd Impossible
Impression numérique
les arbres bleus format 40x40
Top